Les Cahiers du Centre numéro 35 sont disponibles ici!

Le Centre est heureux de partager avec vous les Cahiers du Centre nuémro 35.

Vous pouvez lire et télécharger ce numéro qui décrypte l'actualité de cette fin d'année !

 

 

 

 

Avant de commencer, voici le sommaire:

L’actualité de cette fin d’année est riche et ouvre, sur des sujets de fond, des perspectives d’évolutions positives qui, parfois, n’étaient plus espérées.

  1. Mireille AUBRY, Direction du Contrôle des Risques chez COVEA, souligne qu’avec Solvabilité II, la part en actions dans les portefeuilles des assureurs a baissé car elle requière notamment une mobilisation en capital trop importante. Il serait opportun de mieux la calibrer. Elle nous confirme qu’une fenêtre est ouverte pour mieux considérer ce sujet et le faire avancer.

 

  1. Nicolas FIRZLI, Directeur Général de World Pension Forum, et Conseiller de la Banque Mondiale pour le développement et les infrastructures, dans une approche personnelle, très libre, nous livre ses clefs de lecture sur les objectifs de développement durable du prochain sommet de Paris, le 12 décembre prochain.

 

  1. Christian SCHOR, Directeur du  Fonds de Garantie, se penche sur la situation aux États Unis un an après l’élection de Donald TRUMP. Où en est l’économie ? La croissance est au plus haut  depuis  mi 2014, d’où pourraient venir les signes précurseurs de la prochaine crise ?

 

  1. Arnaud MURET, Directeur d’ACTALIANS, OPCA des professions libérales  situe la problématique du financement de la formation professionnelle, dimension déterminante d’un sujet en pleine mutation, en pleine actualité.

 

  1.  Grégoire SENTILHES, Président de « Citizen Entrepreneurs » du G20 des Entrepreneurs en France et Président de NextStage AM, nous autorise à publier copie de sa lettre au Président de la République, Emmanuel MACRON. C’est un plan d’actions pour la croissance, l’emploi et l’épargne longue des Français ; l’objectif est de mettre fin à la glaciation de l’épargne des Français (3 500 milliards d’euros) en incitant, dans un premier temps, à une orientation massive et prioritaire vers l’épargne retraite individuelle ou collective et, comme vers l’épargne salariale, l’assurance vie, les contrats de capitalisation. L’objectif est, sur le fonds, d’orienter l’investissement sur le marché des startups aux grandes ETI moins irrigué en capitaux propres et plus créateur d’emplois..

 

Bonne lecture!

L'équipe du Centre

 

Thématique :