Apparus pour la première fois en 2007, les Cahiers du Centre sont le reflet des contributions des différents Groupes de Travail du Centre des Professions Financières. Ils permettent aux membres du Centre d'avoir accès et de profiter des travaux et études de qualité menés par les Groupes de Travail. Ils sont disponibles gratuitement et abordent chaque trimestre un ou plusieurs de ces thèmes :


Voici, en images, une présentation de ce que sont les Cahiers du Centre, réalisée par les 2 Présidents du Comité de Rédaction :

  • M. Jean-Jacques PERQUEL, Président de l'Académie de Comptabilité
  • Jean-Pierre MAUREAU, Directeur Délégué d'AXOS 

Cahiers Du Centre n°45 - Edito

« Il en est du gouvernement européen, comme des gouvernements nationaux, il ne peut avoir d’action sans une volonté commune à tous ses membres.

Or, cette volonté de corps qui, dans un gouvernement national, naît du patriotisme national, dans le gouvernement européen ne peut provenir que d’une grande généralité de vues, d’un sentiment plus étendu, qu’on peut appeler le patriotisme européen.

C’est l’institution qui forme les hommes, disait Montesquieu : ainsi, ce penchant qui fait sortir le patriotisme hors des bornes de la patrie, cette habitude de considérer les intérêts de l’Europe, au lieu des intérêts nationaux, sera, pour ceux qui doivent former le Parlement européen, un fruit nécessaire à son établissement.

Il est vrai ; mais aussi ce sont les hommes qui font l’institution, et l’institution ne peut s’établir si elle ne les trouve tout formés d’avance, ou du moins préparés à l’être.

C’est donc une nécessité de n’admettre dans la chambre des députés du parlement européen, c’est-à-dire dans l’un des deux pouvoirs actifs de la constitution européenne, que des hommes qui, par des relations plus étendues, des habitudes moins circonscrites dans le cercle des habitudes natales, des travaux dont l’utilité n’est point bornée aux usages nationaux, et se répand sur tous les peuples , sont plus capables d’arriver bientôt à cette généralité de vue qui doit être l’esprit de corps, à cet intérêt général qui doit être l’intérêt de corps du parlement européen.

Des négociants, des savants, des magistrats et des administrateurs doivent être appelés seuls à composer la chambre des députés du grand parlement.

En effet tout ce qu’il y a d’intérêts communs à la société européenne peut être rapporté aux sciences, aux arts, à la législation, au commerce, à l’administration et à l’industrie… »

Claude-Henri de Rouvroy Comte de Saint Simon et Augustin Thierry, « De la réorganisation de la société européenne ou de la nécessité et des moyens de rassembler les peuples de l’Europe en un seul corps politique en conservant à chacun son indépendance nationale »,

DELAUNAY, 1814. Reproduit dans la réorganisation de la société européenne, Les Presse françaises, 1925, P. 46-47


1814, en Europe, les anciens régimes vacillent, le Traité de Vienne allait, un an plus tard, leur donner, pour un temps, une assise nouvelle. Mais déjà l’industrie, à ses premiers balbutiements, laissait entrevoir des changements profonds qui allaient changer radicalement la face du monde.

2020, cette même vieille Europe, connaît une pandémie mondiale d’une importance inédite, mais trouve, au cœur de cette épreuve, une nouvelle solidarité, scellée par les Présidentes de la Commission Européenne et de la Banque Centrale Européenne.


1. L’Europe reste, et c’est heureux, riche de mille particularismes. Le Recteur Gérard-François DUMONT, Professeur à Sorbonne Université, avec un exemple concret et significatif, illustre des réalités du quotidien qui, loin des grands sujets politiques et économiques, ont façonné très différemment la vie quotidienne et par là, les liens sociaux de voisins proches (art.1).

2. Face au cocktail détonnant d’une formidable révolution technologique et d’un vieillissement inédit des populations, l’explosion du surendettement dépasse de très loin ce qui avait été rendu nécessaire en temps de guerre, Jacques de LAROSIÈRE, Membre de l’Institut, Gouverneur Honoraire de la Banque de France, Ancien Directeur Général du Fonds Monétaire International, nous fait à nouveau l’honneur de partager son analyse du sujet ; le besoin de fonds propres des entreprises ne doit pas être oublié, le risque de nationalisation rampante des Économies est réel (art.2).

3. Jean-Jacques PERQUEL, Président d’Honneur de l’Académie de Comptabilité et du groupe Veille Réglementaire et Comptable du CILT, analyse deux des principaux dangers qui menacent notre Économie, occasion de les exorciser, de les dépasser et d’entrevoir les pistes de la reprise (art.3).

4. Jean-Louis MULLENBACH, nouveau Président de l’Académie de Comptabilité, nous dit pourquoi, dans une démarche très proche de celle du CILT, l’Académie a créé un nouveau groupe de travail dédié à l’étude de solutions pour les fonds propres des entreprises. Les besoins plus spécifiques d’un grand nombre d’entre elles demandent des réponses nouvelles ; celles-ci doivent, dans une forme adaptée, séduire les investisseurs particuliers et les institutionnels (art.4).

5. Michel PIERMAY, Président de Fixage et membre de ce groupe de travail de l’Académie de Comptabilité, précise, utilement dans le contexte actuel, un aspect règlementaire important, nécessaire à la bonne compréhension des contraintes des entreprises d’assurance soumises à Solvabilité II (art.5).

6. L’article 6 constitue une première, je n’en dénonce pas l’auteur, je vous dirais seulement que c’est un des grands patrons d’un groupe de la Place. Il nous livre ses réflexions sur le « temps d’après », de nouvelles promesses de l’aube ; les germes d’espoir ne sont jamais semés au hasard (art.6).

7. Financer sainement les entreprises avec des visées de long terme est devenu un exercice difficile dans un système sur financiarisé, fragilisé par les dettes. Pour Lionel TOURTIER, Président du Think Tank Génération E.R.I.C., il est urgent, et ce n’est pas qu’une exigence morale, de maintenir ou de reconstruire la dimension sociale, pour ne pas dire plus simplement, humaine de la vie des entreprises (art7).


8. Afin d’introduire le colloque « Le rôle économique et social des organismes de retraite  français - un nouveau chemin. » organisé par le CILT et qui aura lieu le 1er juillet 2020, Ernest BERTHET, Directeur général honoraire des services du Senat, Président du groupe de travail « Recherches Académiques et Partenariats » (RAP) du CILT et spécialiste reconnu de  ces organismes, nous rappelle les raisons d’une réforme et nous présente les initiatives exemplaires de la majorité des caisses pour faire face à la crise actuelle. Il esquisse aussi quelques pistes réalistes pour avancer vers une réforme réaliste du système ‘art.8).


9. À la suite de la citation d’Alain introduisant le numéro 44 des Cahiers, Jean-Pierre LOUBINOUX, Directeur Général Honoraire de l’Union Internationale des Chemins de Fer, fin connaisseur des différentes facettes de notre planète, nous fait l’amitié de nous donner trois poèmes sur la vérité, la liberté et l’humilité, je les partage volontiers avec vous. (art.9).

Nous avons appris, avec une grande tristesse, le décès d’Alain LECLAIR, grande figure de la Place. Nous nous associons aux hommages qui lui sont rendus et saluons son rôle fort en faveur de la professionnalisation de la gestion d’actifs financier, notamment à la Présidence de l’AFG qu’il avait assuré douze années durant. Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille.


Nous continuons, avec les Cahiers du Centre, de rester en lien avec vous.


Bonne lecture,


Jean-Pierre MAUREAU,

Co-président des Cahiers du Centre, Président du CILT

Cahiers Du Centre n°45 - Article 1 et 2


"La localisation des investissements commerciaux une comparaison France-Allemagne"

Recteur Gérard-François DUMONT, Professeur à Sorbonne Université

juin 2020


"La grande vulnérabilité des personnes agées face au Covid-19 : une illusion ?"

Recteur Gérard-François DUMONT et Jean-Paul SARDON, Directeur de recherche honoraire de l'INED​​​​​​​

mai 2020


Cahiers Du Centre n°45 - Article 3 et 4


"Les deux dangers majeurs qui nous menacent"

Jean-Jacques PERQUEL, Président d'Honneur de l'Académie de Comptabilité et du groupe Veille Réglementaire et Comptable du CILT

mai 2020


"Après le temps de l'endettement, le défi du renforcement des fonds propres"

Jean-Louis MULLENBACH, nouveau Président de l'Académie de Comptabilité​​​​​​​

juin 2020


Cahiers Du Centre n°45 - Article 5 et 6


"L'accroissement du SCR spread du fait de la dégradation des signatures menace-t-il la solvabilité des assureurs"

Michel PIERMAY, Président de Fixage et membre de ce groupe de travail de l'Académie de Comptabilité

juin 2020


"Le temps d'après"

​​​​​​​juin 2020


Cahiers Du Centre n°44 - Article 7 et 8


"Peut-on construire un monde meilleur en maintenant le capitalisme financier ?"

Lionel TOURTIER, Président du Think Tank Génératiob E.R.I.C.

juin 2020


"Y a-t-il encore un devenir pour une réforme systémique des retraites ?"

Recteur Ernest BERTHET, Directeur général honoraire des services du Senat, Président du groupe de travail « Recherches Académiques et Partenariats » (RAP) du CILT et spécialiste reconnu de ces organismes

juin 2020


Cahiers Du Centre n°44 - Article 9


"La vérité" 

"Prudence, Prévention, Précaution"

"Solidarité"

Jean-Pierre LOUBINOUX, Directeur Général Honoraire de l'Union Internationale des Chemins de Fer

juin 2020


Cahiers Du Centre n°44 - Edito

« Je n’ai jamais conseillé à personne de changer d’opinion. Non plus de changer ses yeux pour d’autres ; mais apprenez à vous en servir. De même pour vos opinions, rendez-les bonnes. Non pas en cherchant des opinions étrangères, jusqu’à ce que vous trouviez celle qui est vraie, car il n’y en a point qui soit vraie. Nul n’a eu, nul n’aura jamais une idée vraie ; mais il y a une manière vraie d’avoir n’importe quelle idée ; et c’est de voir les choses au travers. Nos idées sont nos lunettes. … Ne ressemblez pas à l’apprenti de botanique qui se dirait : « j’ai acheté un microscope ; me voilà bien savant. ». Et le pire de tout, c’est de se priver d’examiner par peur de changer… ».

ALAIN, Le Citoyen contre les pouvoirs, Kra, 1926 p. 147-148

Regarder le Monde avec curiosité, intérêt, c’est aussi manifester : indépendance, humilité et…bienveillance ; cela n’empêche jamais d’agir.

1.     Les actuaires sont dans cette voie, leur rôle est de cerner les risques. David DUBOIS, Président de l’Institut des Actuaires nous fait l’amitié d’inaugurer les Cahiers N° 44 par un article fort (art.1). Face à une crise nouvelle par sa nature, sa soudaineté et sa force, il faut tenir et réagir. Une culture de la sur-règlementation  a pu conduire à se déresponsabiliser. La culture du risque n’est pas une culture de la peur, c’est un entraînement à la lucidité, à la discipline transcendée ; c’est une culture de l’humilité, du partage et de la responsabilité.

2.Éric GALIÈGUE, Analyste indépendant, Président de Valquant Expertise et de la Commission de l’Évaluation de la SFAF (art.2), nous rappelle les risques du développement des gestions dites passives, de la prolifération des politiques de gestion dites non conventionnelles mais aussi des rachats massifs d’actions et la dictature du court terme.

3.Ghislaine ALAJOUANINE, Membre correspondant de l’Institut de France et notamment Présidente du Haut Conseil Français de la Télésanté  de l’Académie Francophone de Télémédecine et de Santé, également auteur de nombreuses publications se distingue par une formidable force d’enthousiasme ; elle diffuse, aujourd’hui, une arme de construction massive (art.3).Voici la base de son texte pour la journée internationale de l’ONU « Vivre ensemble pour la Paix » Nous savions tous que les livres pouvaient être des armes, de simples mots ont aussi parfois les mêmes qualités. Au-delà de  l’idéologie d’une époque, avec une force nouvelle « La Convivance » peut faire naître de nouveaux espoirs, faire regarder le monde autrement.

4.Christian SCHOR, DGA de Hugau Gestion et Président du groupe « Infrastructures et Territoire » du CILT (art.4) souligne que le choc provoqué par la COVID 19 fait considérer autrement les contraintes réglementaires qui se sont multipliées depuis la dernière crise financière de 2008, toutefois les liquidités quasi illimitées et les taux d’intérêt très bas ne facilitent pas pour autant le métier de l’investisseur de long terme.

5.Le retour du Politique  donne à nouveau du sens à l’Union Européenne, Véronique RICHES-FLORÈS, Économiste indépendante, Présidente de Riches-Florès Research, définit, chiffres et arguments à l’appui (art.5) les priorités face à la crise.

6. Certaines tranches de la population ont failli être exclues du déconfinement ; le Recteur  Gérard-François DUMONT, et Jean-Paul SARDON, Directeur de recherche honoraire de l’INED nous éclairent (art.6) sur la réelle vulnérabilité des personnes âgées face à la COVID 19 et nous font partager leur point de vue sur les mesures évoquées en France pour les classes d’âge supérieures à 70 ans, et les raisons qui les justifient.

Pour garder des idées simples, retrouvons le sens de ce que l’on nous fait lire avec le meilleur esprit critique.

Nous continuons, avec les Cahiers du Centre, de rester en lien avec vous.

Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

Cahiers Du Centre n°44 - Article 5 et 6


"Europe : il y a tant à faire pour redonner du sens à l'union"

Véronique RICHES-FLORÈS, Économiste indépendante, Présidente de Riches-Florès Research

mai 2020


"La grande vulnérabilité des personnes agées face au Covid-19 : une illusion ?"

Recteur Gérard-François DUMONT et Jean-Paul SARDON, Directeur de recherche honoraire de l'INED​​​​​​​

mai 2020


Cahiers Du Centre n°44 - Article 3 et 4


"ONU, Journée Internationale du "Vivre ensemble en paix" décrétée le 16 Mai 2020 : Et si on adoptait la Convivance !"

Ghislaine ALAJOUANINE MC Institut de France, Présidente du Haut Conseil Français de Télésanté, et de l'Académie Francophone de Télémédecine et de Télésanté

mai 2020​​​​​​​


"Nous ne pensions plus, le Covid-19 nous ouvre la voie de la raison"

Christian SCHOR, DGA de Hugau Gestion et Président du groupe « Infrastructures et Territoire » du CILT

mai 2020


Cahiers Du Centre n°44 - Article 1 et 2


"Pour une culture positive du risque"

Robert DUBOIS, Président de l'Institut des actuaires

mai 2020​​​​​​​


"Evaluation de crise ou crise de l'évaluation ?"

Eric GALIEGUE

mai 2020


Cahiers Du Centre n°43 - Article 5 et 6


"La crise du Covid-19, un défi inédit pour les professions financières et leur régulateur"

Robert OPHELE, Président de l'autorité des marchés financiersCo-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

5 mai 2020


"Casser la glace ?"

Jean-Jacques PERQUEL, Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

5 mai 2020


« L’homme est de glace aux vérités ; il est de feu pour les mensonges. »

Jean de La Fontaine


La pandémie du COVID 19 a sidéré la planète. Ses effets sur la santé des hommes, des entreprises, et, partant des Économies ne sont pas encore pleinement cernés.

Les professions financières ont, elles aussi, été directement touchées. Monsieur Robert OPHÈLE, Président de l’Autorité des Marchés Financiers (article 5) analyse les nouvelles questions que cela pose. Il nous présente aussi de nouvelles réponses qu’il a, en tant que régulateur, rapidement fait mettre en place. Ces nouvelles mesures visent à la préservation de l’intégrité des marchés et à la poursuite de leur bon fonctionnement. La communication financière doit rester claire, précise et non trompeuse, c’est un impératif. Le sujet est d’autant plus important qu’il conditionne le financement de notre Économie ;

Le besoin en fonds propres des entreprises est devenu crucial.

C’est un grand honneur et un plaisir pour nous de publier cet article.

Jean-Jacques PERQUEL (article 6) nous rappelle que les théories économiques classiques, n’ont aujourd’hui plus cours. L’Économie mondiale fonctionne aujourd’hui protégée par l’épaisse couche de glace solidifiée par la masse monétaire devenue norme. Il nous conduit à nous interroger. Cette couche de glace, pourquoi pas, pourrait-elle résister au CORONAVIRUS, à la démondialisation, à de nouveaux chocs ou déséquilibres ? Cette masse monétaire pourrait-elle être résorbée ou fondre avec l’inflation, nous laissant dans le ruisseau ?


Bonne lecture

Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CIL
Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CIL

Cahiers Du Centre n°43 - Article 3 et 4


"Recherche Médicale : l’expérience CLINATEC"

Jean-Pierre MAUREAU, Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

avril 2020


Thierry BOSC, Directeur du Fonds de Dotation de CLINATEC

avril 2020


Bonjour à tous.                        

Je vous espère, vous et vos proches, en bonne  santé , à l’abri du virus Les Cahiers poursuivent leur publication. Nous gardons le lien avec ce rythme et dans cette forme qui je l’espère vous convient.       

Voici les articles 3 et 4 du No 43 : « La politique est comme un désert où l’on marche au hasard vers le nord, vers le sud, car il faut marcher. Nul ne sait, dans l’ordre social, où est le bien. Ce qu’il y a de consolant, c’est qu’on arrive nécessairement quelque part. Dans le jeu de tir à la cible auquel s’amuse l’humanité, le point atteint paraît le point visé. 
Les hommes de bonne volonté ont toujours ainsi la conscience en repos. La liberté, d’ailleurs, dans le doute général où nous sommes, a sa valeur en tout cas ; puisqu’elle est une manière de laisser agir le ressort secret qui meut l’humanité, et qui bon gré mal gré l’emporte toujours. »     Ernest Renan, l’Avenir de la science, 1848 - La recherche médicale française s’illustre, encore aujourd’hui, par des pépites mondialement reconnues. La santé reste, avec l’éducation et la recherche un des investissements de long terme primordiaux contribuant à solidifier le lien social d’une Nation ; sa bonne organisation fonde la confiance.                                                         
Une fois n’est pas coutume, à titre très exceptionnel, je prends la plume (article3). Les questions de santé publique sont aujourd’hui au centre des réflexions et des craintes. Je souhaiterais vous faire partager les résultats d’une expérience française porteuse d’espoirs et vous présenter le travail d’un organisme à but non lucratif, unique dans sa forme, exceptionnel par ses résultats dont j’ai le privilège d’être un modeste témoin : le Fonds de Dotation CLINATEC. Plusieurs d’entre vous le connaissent déjà bien, notamment pour sa récente réalisation de la mobilité 4 membres rendue par la pensée à un patient tétraplégique installé dans un exosquelette. Plusieurs d’entre vous l’appuient aussi de leur soutien.                                
Thierry BOSC, Directeur du Fonds de Dotation de CLINATEC, développe la présentation (article 4) de deux des nouveaux axes prometteurs:              

         1er.               La neuro illumination (NIR) dont les domaines d’application sont très larges (Alzheimer, Parkinson, Huntington, etc.                    
         2e.                 La recherche de traitements contre le diabète qui, comme vous le savez, est depuis plusieurs années, une des premières causes de mortalité, et, nous l’avons découvert récemment, un facteur important de Co morbidité dans l’infection avec le COVID 19.                                       

Bonne lecture.  

Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

Cahiers Du Centre n°43 - Article 1 et 2


"Quelle politique d'investissement après la crise sanitaire ?"

Gérard de la MARTINIERE, Président d'honneur de la TASK FORCE

avril 2020


"Le covid-19 : la fin de la géographie de l'hypermobilité ?"

Recteur Gérard-François DUMONT, Professeur à l'Université de Paris-Dauphine, Président de la revue Population & Avenir, Administrateur de la Société de Géophraphie

avril 2020


« On dit que le consentement de tous les hommes était une preuve de vérité. Quelle preuve ! Tous les peuples ont cru à la magie, à l’astrologie, aux oracles, aux influences de la lune. IL eût fallu dire au moins que le consentement de tous les sages était, non pas une preuve, mais une espèce de probabilité. Et quelle probabilité encore ! Tous les sages ne croyaient-ils pas, avant Copernic, que la terre était immobile au centre du monde ? » Voltaire

La crise sanitaire a maintenant touché presque toute la planète. Ses impacts sur l’Économie sont très importants et pas encore pleinement mesurables. Ils accélèrent des changements qui étaient en cours et vont probablement enclencher de nouvelles évolutions que nous devons essayer de mieux comprendre.

Les métamorphoses, les mutations que, depuis plusieurs années, nous pressentions dans l’Économie, la Société, les Relations Internationales sont maintenant plus lisibles.

Deux excellents articles nous en donnent la mesure :

M. Gérard de La MARTINIÈRE, Président d’honneur de la TASK FORCE, défenseur ardent , talentueux et infatigable de visions stratégiques de long terme, nécessaires au développement et au financement de l’Économie, nous propose un papier (article1) dans lequel il souligne les impératifs de « l’après crise »

Le Recteur Gérard-François DUMONT, géographe et démographe, bien connu de la plupart d’entre nous, nous livre (article2) avec les résultats d’une de ses études, ses réflexions sur les conséquences de l’hyper développement des villes et d’une planète nomade hyper mobile.

Le COVID 19 développe une pandémie sur un terrain favorable. Il trouve des cibles privilégiées que les médecins, les scientifiques, les chercheurs, les esprits libres nous apprendront à mieux cerner.

Par ailleurs, chers amis, vous le savez peut-être déjà, l’UNESCO a eu la grande idée de donner accès gratuitement à la bibliothèque numérique mondiale sur internet, ici le lien pour la Fance. Il rassemble des cartes, des textes, des photos, des enregistrements et des films de tous les temps et explique les joyaux et les reliques culturelles de toutes les bibliothèques de la planète, disponible en sept langues.

Prenez soin de vous et de vos proches, poursuivez vos travaux et vos meilleurs projets. Nous continuons, avec les Cahiers du Centre, de rester en lien avec vous.

Bonne lecture

Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre Maureau Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

Cahiers Du Centre n°42 - Article 5


"Retour sur les épidémies du passé : que nous apprennent-elles ?"

Pr Philippe CASASSUS, Pr. émérite de Thérapeutique, Université Sorbonne-Paris nord

mars 2020


"Au fil de la presse-COVID 19 Mars 2020"

Pr Philippe CASASSUS, Pr. émérite de Thérapeutique, Université Sorbonne-Paris nord

mars 2020

«  L’Art comme la Science, dans ses créations les plus sublimes, ignore le passé, tout reste présent et appartient à tous les hommes de la terre comme leur bien commun »            Stefan ZWEIG.


Demain est fait de volonté et d’espoir. La période actuelle nous rappelle que les deux investissements prioritaires de long terme  restent l’éducation et la santé ; ce sont les plus grands biens depuis toujours. Si nous découvrons que la qualité des infrastructures, de la formation, de la recherche est primordiale, elle est peu de chose sans la solidarité et la bienveillance. Félicitons-nous : l’imagination, la créativité, les initiatives individuellesretrouvent du sens ; le champ est large, les besoins sont urgents.

Philippe CASASSUS, Professeur émérite de Thérapeutique, Docteur en Histoire, a bien voulu nous autoriser à publier deux de ses articles récents. L’un sorti, il y a un mois retrace les grandes pandémies du passé (V1) l’autre plus récent, décrit la dynamique de développement de l’épidémie du COVID 19 dans les premiers mois en Chine (V2).

Dans l’histoire, les grandes pandémies ont souvent emprunté les routes du commerce ou de la guerre. Leurs conséquences humaines et économiques, souvent profondes, ont parfois entrainé des réactions, des ripostes différentes ; certains territoires en ont gardé des traces, mais de nouvelles dynamiques en sont aussi nées. L’ennemi commence à être identifié, nul ne doute qu’il sera bientôt cerné. Dans l’urgence, la planète est mobilisée afin de le vaincre.


Bonne lecture

Jean-Pierre MAUREAU Vice-président des Cahiers du Centre. Président du CILT.

Cahiers Du Centre n°42 - Article 4


"Coronavirus : Quelles sont en France les questions de fond qu'il faudra traiter après la crise ?"

Lionel TOURTIER, Président de GENERATIONS E.R.I.C

23 mars 2020


"La mobilisation des médecins, des personnels de santé, des chercheurs mais aussi d’entreprises, d’associations et d’individus anonymes parfois très modestes est remarquable ; elle encourage les Nations à faire bloc malgré leurs oppositions et leurs fractures. Cette guerre - le mot a été prononcé - est sans ennemis, il n’y a ni gentils ni méchants , elle se conduit pour la santé, contre l’ignorance. Elle se conduit peut-être aussi pour la culture.  

Lionel TOURTIER, Délégué Général de Génération E.R.I.C, met ,au cœur de la crise, une bouteille à la mer, c’est l’article 4 de nos Cahiers du Centre No 42. Il y souligne l’importance du maintien des liens sociaux. Il pose aussi les bases de réflexions prioritaires qu’il faudra reprendre demain. 

Je me réjouis pour ma part, comme vous pouvez l’imaginer, que les discussions sur la nécessaire réforme des retraites puisse repartir sur un nouveau pied.

Restez mobilisés.

Bonne journée.

Bien cordialement."

Jean-Pierre MAUREAU Vice-président des Cahiers du Centre. Président du CILT.

Cahiers Du Centre n°42 - Article 3


"Un mal pour un bien. Vraiment"

Véronique Riche-Flores, Economiste Indépendante

 20 Mars 2020

"Véronique Riche-Flores nous fait partager ses analyses toujours précises et claires qui, faute d’être aujourd’hui optimistes, nous font mesurer l’ampleur du choc, pour l’économie mondiale, de la crise déclenchée avec la pandémie du COVID 19.

Je vous en souhaite une bonne lecture.

Beaucoup des nouvelles que nous recevons sont sidérantes, elles nous encouragent à approfondir nos analyses et nos réflexions en cherchant les meilleurs sources.

Bien cordialement."

Jean-Pierre MAUREAU. Vice - Président des Cahiers du Centre. Président du CILT.   
Jean-Pierre MAUREAU. Vice - Président des Cahiers du Centre. Président du CILT. 
Jean-Pierre MAUREAU. Vice - Président des Cahiers du Centre. Président du CILT. 
Jean-Pierre MAUREAU. Vice - Président des Cahiers du Centre. Président du CILT. 
Jean-Pierre MAUREAU. Vice - Président des Cahiers du Centre. Président du CILT. 

Cahiers Du Centre n°42 - Article 2


"4 ans après… Evolutions de la Directive Solvabilité 2 « Chronique d’une révision annoncée »"

Virginie LE MEE

Mars 2020


"A la suite du papier de Mireille AUBRY, voici - article 2 - un papier de Virginité Le Mée, lui aussi sur Solvabilité 2.

Ce sujet, dont chacun mesure l’importance est un sujet de fond, indispensable pour bien cerner la solidité des assureurs; il progresse avec un calendrier de travaux qui souligne les divergences de positions des différents pays européens, voire parfois aussi des assureurs. Ce calendrier peut, aujourd’hui, sembler trop long, il doit permettre de faire aboutir un corpus de règles garantissant la confiance dans ces grands acteurs de l’Economie.

Les autorités de contrôle prudentiel des différents pays prendront, entre temps, localement, les mesures d’urgence que la situation exceptionnelle exige.

Bonne lecture.

À nouveau, prenez soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement."

Jean-Pierre MAUREAU Vice-président des Cahiers du Centre. Président du CILT.

Cahiers Du Centre n°42 - Article 1


"Un point de départ et deux constats qui doivent continuer d'alimenter la revue 2020 de Solvabilité II : Mesurer les risques auxquels les assureurs sont exposés en distinguant les pertes immédiates réalisables de celles qui ne le sont pas, cela implique notamment de séparer liquidité et solvabilité"

Mireille AUBRY

Mars 2020

"Même quand on croit que tout est perdu, c'est là que tout renaît" Victor Hugo

Les circonstances nous encouragent à être attentifs et prudents comme jamais , mais aussi à rester fermement mobilisés pour maintenir les liens et  poursuivre nos travaux en restant fidèles à notre mission d'en informer au mieux nos membres. Dans ce numéro, pour des raisons pratiques, nous publierons chaque article individuellement.

Je suis heureux de pouvoir vous faire parvenir aujourd'hui, grâce à la mobilisation des équipes du Centre, le premier article de ces Cahiers. Alors que la Revue 2020 pour Solvabilité II est en cours, Mireille AUBRY nous donne, dans l'actualité, des éléments importants pour mesurer le risque des assureurs et plaide, avec des arguments,  pour distinguer liquidité et solvabilité.

Je vous en souhaite une bonne lecture.

Jean-Pierre MAUREAU Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre MAUREAU Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre MAUREAU Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre MAUREAU Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT
Jean-Pierre MAUREAU Co-Président des Cahiers du Centre Président du CILT

Cahiers Du Centre n°41

Actualités

Janvier 2020


Cahiers Du Centre n°40

Actualités

Juillet 2019


Cahiers Du Centre n°38

Actualités

Novembre 2018


Cahiers Du Centre n°37

Actualités

Juin 2018


Cahiers Du Centre n°36

Actualités

Avril 2018


Cahiers Du Centre n°35

Actualités

Décembre 2017


Cahiers Du Centre n°33

Actualités

Janvier 2017


Cahiers Du Centre n°32

Actualités

Octobre 2016